Actus DAC

Veille participative de la coordination et l’intégration des services de santé français

Accueil / ANALYSE / Thèse en médecine générale / Difficultés et besoins des médecins généralistes en matière de coordination de (...)

Difficultés et besoins des médecins généralistes en matière de coordination de parcours de soins complexes : une thèse en médecine générale en Bretagne

mardi 10 octobre 2017

L’objectif principal estd’identifier les difficultés et les besoins des médecins généralistes installés sur le Pays de Rennes pour coordonner les parcours de soins complexes. L’objectif secondaire est d’apporter des éléments de réflexion sur les actions à mener pour améliorer la coordination des soins dans le contexte de la création d’une PTA. La méthode est l’enquête qualitative par réalisation d’entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes du Pays de Rennes

Résumé : Le médecin traitant, pivot de l’organisation du parcours de soins du patient peut avoir besoin d’un appui pour gérer des parcours complexes. Dans ce but, des plates formes territoriales d’appui (PTA), dispositifs polyvalents d’appui à la coordination vont être créées. Objectif principal : identifier les difficultés et les besoins des médecins généralistes installés sur le Pays de Rennes pour coordonner les parcours de soins complexes. Objectif secondaire : apporter des éléments de réflexion sur les actions à mener pour améliorer la coordination des soins dans le contexte de la création d’une PTA. Méthode Enquête qualitative par réalisation d’entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes du Pays de Rennes, conduits jusqu’à saturation des données. Echantillonnage en variation maximale. Analyse thématique entretien par entretien puis globale par l’enquêtrice. Résultats Treize médecins généralistes ont été interrogés. Les contraintes de temps et de valorisation sont des freins à la coordination. L’offre de soins est parfois insuffisante, méconnue ou cloisonnée. Les difficultés de communication entre professionnels ne permettent pas une coordination efficace, en particulier en psychiatrie. Les rapports entre la ville et l’hôpital sont compliqués, en termes d’accès aux spécialistes et d’organisation des sorties d’hospitalisation. Le patient peut lui-même être source de difficultés de coordination. Conclusion Prendre en compte les besoins des professionnels de santé de terrain est indispensable pour améliorer l’organisation du système. Les besoins des professionnels de santé autres que médecins doivent aussi être recherchés.


Voir en ligne : Consulter la thèse en ligne

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

👍 Réalisé par Santé Solution